Actualités
 
 
 
Qualiyé de l'airLa qualité de l'air
avec ATMO GRAND EST
Vous êtes ici :

Actualités

+ AJOUTER LE FIL Ajouter ce flux RSS à : RSS NETVIBES YAHOO

06.02.2020
A la une / Actualités générales / Jeunesse / Santé
Les gestes qui sauvent au Collège Montaigu

Les gestes qui sauvent au Collège Montaigu

Dans 9 situations d'urgence sur 10, c'est la vie d'un proche qui est en jeu ! Le citoyen est le premier maillon de la chaîne de secours. C'est pourquoi, les enfants doivent être initiés dès le plus jeune âge aux situations d'urgence.
Ce lundi 3 février, une partie des 158 élèves de 5ème ont participé à une initiation aux gestes qui sauvent, une campagne de prévention menée par le conseil départemental, la préfecture de Meurthe-et-Moselle, le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS 54), la direction départementale des services de l'Éducation Nationale, la direction diocésaine de l'enseignement catholique, l'association départementale de protection civile, le comité départemental de la fédération française de sauvetage et de secourisme, la Croix Rouge française et l'Union départementale des sapeurs-pompiers. Pour les autres élèves, une autre session est prévue le 5 mars.
Avant de débuter sa session d'initiation, le Sergent Curulla Marco sapeur-pompier formateur a rappelé le retard pris par la France dans l'apprentissage des gestes d'urgence et qui compte le rattraper en formant tous les élèves d'ici 2021-2022. Dès l'élémentaire, les CM2 reçoivent un enseignement intitulé "Apprendre à porter secours" (APS). Intégré dans les programmes scolaires, il comporte un apprentissage des principes simples pour porter secours. Au collège, le module "Gestes qui sauvent", créé après les attentats terroristes de 2015, enseigne aux adolescents à faire face à des arrêts cardiaques, des hémorragies, des pertes de connaissance, des plaies graves...
Dans des salles de classe transformées pour l'occasion en salle de formation, le temps d'une session de deux heures, les collégiens ont appris à protéger une victime puis à alerter les secours avant de s'initier à placer une victime en position d'attente ou à pratiquer une réanimation cardiaque. « Ce n'est pas très long, il faut donc aller à l'essentiel », a indiqué le Sergent Curulla.



9 000, c'est le nombre de collégiens de chaque classe de 5ème de tous les collèges de Meurthe-et-Moselle, publics et privés, sous contrat, qui seront sensibilisés aux gestes qui sauvent durant leur scolarité à partir de l'année scolaire 2019-2020. Objectif : former 100 % des collégiens du département aux gestes qui sauvent à l'horizon 2022.

 
 
retour à la liste