À venir
 
 
 

Qualiyé de l'airLa qualité de l'air
avec ATMO GRAND EST

  Accéder au  
Portail familles


 

Vous êtes ici :

À venir

+ AJOUTER LE FIL Ajouter ce flux RSS à : RSS NETVIBES YAHOO
 

A venir...


22.09.2014
Culture / Exposition
Exposition / Arts et matières : l'art de la récup'

Exposition / Arts et matières : l'art de la récup'

Du lundi 22 septembre au vendredi 3 octobre, l’exposition «Arts et matières, l’art de la récup» se tiendra à la Maison du Temps Libre, 11 rue Gustave Lemaire à Heillecourt.
Vous pourrez y découvrir des œuvres, toutes aussi surprenantes les unes que les autres. Venez à la rencontre 3 artistes qui maitrisent l’art de la récupération. Ils arrivent à détourner de leur but initial des objets délaissés en leur donnant une seconde vie. Rien ne se jette, tout se récupère...
L’exposition sera visible du lundi au vendredi, samedi et dimanche de 14h à 18h.
 




> LYK
LYK (de son vrai nom Lydie Pacaud) est née en 1968 et vit en Meuse. Depuis très jeune, elle dessine et aime coucher sur le papier tout son univers et son imagination. Son enseignement s’est donc naturellement tourné vers l’art, elle a d’abord fait la session arts appliqués au Lycée Loritz de Nancy, puis elle a été diplômée de l’École Supérieure d’Arts Appliqués à Paris. LYK fait de la peinture (des toiles multi-couleurs et des monochromes) et de la sculpture. Très proche de la nature, l’axe de son art est la récupération et plus précisément le mouvement artiste contemporain connu sous le nom de Récup’Art ou Art Récup.
L’univers de l’artiste est très imaginaire, on y trouve notamment des lunes, des soleils et l’étoile. Dans ses sculptures elle associe la nature (bois, cailloux, galets, fossiles...) et le métal. Chacune d’entre elle est un « Blabla », nom donné à toutes ces nouvelles formes, recommençant une nouvelle vie.
https://www.youtube.com/watch?v=GsJjn5Lt3W8
 
> Alain MEIGNIEN
C'était il y a 35 ans que j'assemblais tubes cisaillés et cornières déformées associant bois et acier pour former mon premier couple.
"Tout est Art-fer", c'est le nom de mon atelier, proposant plusieurs thèmes.
Femmes, hommes, couples ou groupes... animaux, principalement des oiseaux et des chats mais aussi des chevaux, des vaches, des pingouins et des girafes.
Pélerins et pélerines... des visages en pâte dans des heaumes, dans des pioches, des griffes ou des sarcloirs...
Des tôles froissées, les formes sont déjà là, déformées par les broyeurs des machines et leur donnent l'allure de la femme.
Les canettes en fer, aplaties avec des jambes, une tête et un seul bras donnent vie à des femmes, hommes ou enfants d'Afrique.
Et quand ça me toque, quand un mécanisme de clic-clac donne des oiseaux en parade amoureuse, quand un pot d'échappement est déjà un oiseau : je prends.
La base de mes sculptures restera l'outil... l'outil de jardin ou celui de l'atelier, jusqu'à la machine agricole.
http://www.alainmeignien.fr/
 
> Frantz STRAEBLER
Frantz Straebler, de son vrai prénom Jean-François est Lunévillois. Il travaillait dans le dessin industriel avant de se consacrer entièrement à l’art. Il a commencé la sculpture en autodidacte, il a toujours aimé le modelage.
L’artiste a commencé plus sérieusement à sculpter en pâte fimo à l’âge de 20 ans. Puis la terre est devenue sa matière de prédilection. Ses œuvres sont des personnages ou plutôt des créatures aux postures invraisemblables. Elles sont tantôt drôles, tantôt angoissantes voire étranges. Leur point commun est de porter un nom, Frantz Straebler ne laisse pas ses sculptures quitter son atelier tant qu’elles ne sont pas « baptisées ».
http://straebler.jf.free.fr
 
retour à la liste